Comment choisir un produit de marquage au sol ?

marquage au sol

Le marquage au sol permet de délimiter les espaces, d’indiquer la voie de circulation, mais aussi de communiquer avec le public. Il s’agit en effet d’un outil marketing redoutable que l’on peut utiliser pour se démarquer de la concurrence et augmenter sa visibilité. Mais pour résister aux passages à répétition et aux aléas climatiques, il faudrait miser sur un produit de haute qualité.

Quelle peinture choisir pour le marquage du sol ?

En France, les peintures sont les plus plébiscitées pour le marquage au sol routier et urbain. En effet, elles sont plus accessibles par rapport aux autres solutions et sont faciles à utiliser. Malgré leur coût faible, ces produits assurent une bonne tenue dans le temps. On peut d’ailleurs les classer en trois catégories. Le temps de séchage des peintures additionnées de solvants est rapide, entre 5 à 15 minutes selon les produits et les conditions climatiques. Privilégiez un produit sans toluène qui ne présente aucun danger pour l’homme et l’environnement. Les peintures à l’eau sont très appréciées, car elles sont plus respectueuses de l’environnement. Le délai de séchage est cependant plus long et il y a un risque de grippage et de colmatage si vous ne respectez pas les conditions d’application. Enfin, il y a les peintures réactives qui renferment deux ou trois composants. Le temps de séchage peut aller jusqu’à 20 minutes, mais ce sont les plus résistantes. Mais peu importe votre choix, il faut acheter des produits NF.

En outre, selon la présentation, il existe deux types de peintures. La peinture aérosol est principalement utilisée pour marquer les zones difficiles d’accès et tracer des lignes. Elle est très pratique et garantit une bonne adhérence à toute épreuve. Par contre, les peintures en sceau sont idéales pour recouvrir de grands espaces. Vous pouvez également trouver des peintures antidérapantes, antimicrobienne anti-humidité… Si vous êtes en quête d’un fabricant de peinture, suivez ce lien.

Quelle couleur privilégier ?

Le marquage au sol peut être réalisé avec différents produits et coloris. Toutefois, s’il ne respecte pas les normes en vigueur, votre responsabilité sera engagée. En effet, selon la loi, le marquage doit être clair et lisible et respecter les normes afin de réduire les risques d’accident et de renforcer la sécurité du public. En revanche, en matière de marquage publicitaire intérieur, il n’y a pas de règlementation spécifique.

Sur le marché, en matière de peinture industrielle, vous trouverez toute une palette de couleurs. Mais le choix va dépendre du type d’information à faire passer. Pour interdire l’accès dans une zone ou un espace pour prévenir d’un danger, optez pour le rouge. L’orange indique en général un lieu de stockage des produits chimiques alors que le vert sert principalement à signaler un lieu d’évacuation ou tout simplement à informer. Le blanc est aussi conseillé pour le marquage des zones de stockage et des voies de circulation. Dans les zones qui manquent de luminosité, n’hésitez pas à vous tourner vers une couleur fluorescente.

Comment appliquer un produit de marquage au sol ?

Dans un premier temps, il faut préparer le sol : boucher le trou, réparer les fissures, lisser la surface, etc. Si le sol est déjà peint, il faut ôter toutes les peintures. Ensuite, laissez sécher et nettoyez pour enlever les graisses, saletés et poussières. Un sol parfaitement intact peut augmenter considérablement la durée de vie d’un produit de marquage.

Il faut attendre que le sol soit bien sec avant d’appliquer la peinture de traçage. Si la surface est poreuse, vous devez mettre une couche de primaire d’accrochage pour sols poreux. Attention ! Pour optimiser la durée de vie d’une peinture, optez pour un produit de qualité et capable de résister à l’abrasion, produits chimiques et pétroliers.

Installer des clôtures de chantier, pour quelles raisons ?
Guide en ligne sur le ppsps chantier
Qu’est-ce que l’aide Bâtir + ?