Comment choisir son équipement de protection individuelle ?

Selon les statistiques, le nombre d’accidents sur le chantier augmente d’année en année. Comme personne n’est à l’abri des accidents, le port des équipements de protection individuelle est ainsi obligatoire. Les EPI, sont faits pour protéger non seulement les salariés mais aussi les chefs d’entreprise ainsi que les personnes qui sont de passage sur le chantier.

Choisir son EPI, la réglementation

Selon la réglementation, le décret 92-768, quand une protection collective s’avère être ardue ou irréalisable à mettre en œuvre, tous les équipements de protection individuelle doivent être utilisés. Il existe trois classes quand il s’agit de choisir son EPI. Sachez alors que la classe I regroupe les équipements de travail qui protègent contre les risques mineurs ou superficiels. La classe II rassemble les équipements de protection spécifiques pour les risques majeurs . La classe III inclut les équipements de protection individuelle de sécurité pour les risques graves à effets mortels.

Choisir son EPI, les obligations de l’employeur et les salariés

La loi n’est pas la seule réglementation qui oblige les chefs d’entreprises à établir une démarche reposant sur les principes collectifs de prévention et le code du travail. Pour choisir son EPI, il faut être conforme à ces deux réglementations. Le code du travail oblige les employeurs à fournir gracieusement des équipements à leurs salariés et à assurer que leur utilisation soit conforme à la norme. Il faudra donc former les employés au port de l’équipement de protection, mettre en place le règlement intérieur qui fixe les formalités de mise à disposition, d’emploi, d’entretien et de stockage des EPI utilisés.

Choisir son EPI, les critères à prendre en compte

Pour choisir son EPI, il est important de savoir les critères de chaque équipement. Pour les casques de protection, privilégiez la norme NF EN 397/A1. Pour les lunettes de protection, référez-vous à la norme EN 166. Pour les protections auditives, soyez conformes aux normes NF EN 352-1, NF EN 352-2, NF EN 352-4 et EN 352-5. Pour les protections respiratoires, il y a la norme EN 405 ou 140 et la norme EN 149. Quant aux gants de protection, vous trouverez la norme NF EN 388 et la norme NF EN 374-1. Pour les vêtements de chantier, les normes EN 340, NF EN 342 et NF EN 34 vous seront d’une grande utilité. Les chaussures de sécurité et de protection doivent être conformes à la norme EN 345.

Vous ne pouvez pas porter n’importe quel EPI. En effet, en tant que chef d’entreprise, il faut que vous suiviez les normes. Casque de protection, masque, chaussure de sécurité, autres EPI, tous les chefs d’entreprises ont l’obligation de fournir des équipements adaptés à leurs travailleurs. Ainsi, prenez tout votre temps pour les choisir.

Contacter des experts en sécurité incendie à Paris pour limiter les risques industriels
Quels sont les équipements de protection individuels les plus courants ?
La sécurité sur le chantier : quels sont les équipement de protection individuelle (EPI) ?